Vous êtes ici : Accueil > Les activités de la bibliothèque

Les activités de la bibliothèque

1-  "Des livres et nous" :

 Prochain rendez-vous mercredi  6 décembre à 20h à la bibliothèque. Ouvert à tous ! Sans inscription ! 

« Des livres et nous » rassemble 4 fois par an des lecteurs passionnés et curieux qui échangent leurs points de vue sur des livres, cd, DVD, et actualités diverses. Un moment de rencontre chaleureux et enrichissant. Venez nous retrouver ! 

Propositions de lectures pour le prochain ‘‘Des livres et nous’’ :

 • « Les mémoires d’un chat » d’Hiro Arikawa, roman adulte : Un changement dans la vie de Satoru fait qu'il doit se séparer de Nana, son chat adoré. Débute alors une série de voyages chez des amis d'enfance, aux quatre coins du Japon, pour lui trouver un nouveau foyer. Mais le rusé matou, narrateur de ce savoureux roman, ne l'entend pas de cette oreille : il fera tout pour rester avec Satoru et prolonger l'aventure.

« La vie secrète des arbres : ce qu'ils ressentent, comment ils communiquent, un monde inconnu s'ouvre à nous »  de Peter Wohlleben, documentaire : Les citadins regardent les arbres comme des "robots biologiques" conçus pour produire de l'oxygène et du bois. Forestier, Peter Wohlleben a ravi ses lecteurs avec des informations attestées par les biologistes depuis des années, notamment le fait que les arbres sont des êtres sociaux. Ils peuvent compter, apprendre et mémoriser, se comporter en infirmiers pour les voisins malades. Ils avertissent d'un danger en envoyant des signaux à travers un réseau de champignons appelé ironiquement "Bois Wide Web".
La critique allemande a salué unanimement ce tour de force littéraire et la manière dont l'ouvrage éveille chez les lecteurs une curiosité enfantine pour les rouages secrets de la nature.

« Hôtel des muses » d’Ann Kidd Taylor, roman adulte : Maeve, une biologiste marine, arpente les océans du monde. À l'approche de son anniversaire, elle retourne dans le golfe du Mexique, à l'Hôtel des Muses, fondé par son exubérante grand-mère sur un îlot paradisiaque. Dans ce lieu splendide où elle a grandi, elle veut faire le point sur sa vie.Ce séjour va prendre une tournure inattendue. Dès son arrivée, Maeve ap©prend qu'un nouveau chef a été embauché : Daniel, son amour de jeunesse, avec qui elle a failli se marier sept ans plus tôt. Puis son frère lui annonce qu'il va publier un premier roman inspiré de sa vie amoureuse. Maeve se sent trahie, et bientôt, quelqu'un s'en prend aux requins citrons, son espèce favorite.

« Groenland vertigo » de Tanquerelle, BD adulte : Invité à participer à une expédition danoise au Nord-Est du Groenland, Georges Benoît-Jean, dessinateur maladroit et angoissé, va devoir s'adapter aux situations les plus rocambolesques. Attention, le vertigo arctique n'est jamais bien loin ! Une comédie d'aventure inspirée de faits réels qui rappelle autant la fantaisie des Racontars de Jorn Riel que l'intemporalité d'Hergé.

« La tresse »  de Laetitia Colombani, roman adulte : Smita, Julia, Sarah. Trois femmes, trois vies, trois continents. Trois chemins que rien ne destine à se croiser. Trois histoires pourtant liées. Inde. Smita est une intouchable. Mariée à un chasseur de rats, elle nettoie à mains nues les latrines de son village, comme le faisait sa mère. Son rêve : voir sa fille échapper à la tradition et apprendre à lire. Lorsque cet espoir est anéanti, elle décide de fuir avec l'enfant, malgré les mises en garde de son mari. Sicile. Julia est ouvrière dans l'atelier de traitement de cheveux de son père, le dernier du genre à Palerme. Elle trie, lave, décolore et teint des mèches fournies par les coiffeurs de la ville. Lorsque son père est victime d'un grave accident, elle découvre que l'atelier familial est ruiné. Canada. Sarah est une avocate réputée. Mère de trois enfants, deux fois divorcée, elle enchaîne les dossiers à un rythme effréné.
En passe d'être promue associée, elle apprend qu'elle est atteinte d'un cancer du sein. Sa vie en apparence parfaite commence à se fissurer. On dit parfois que la vie ne tient qu'à un fil... Et si la leur tenait à un cheveu

« Inséparables » de Sarah Crossan, roman jeunesse : Grace et Tippi sont deux soeurs siamoises qui entrent pour la première fois au lycée. Elles se soutiennent face aux regards des autres. Lorsque Grace tombe amoureuse, c'est tout son monde qui vacille.

 Les échos du "Des livres et nous

du mercredi  4 septembre

 • « Monsieur le curé fait sa crise » de Jean Mercier, roman adulte : c’est une histoire qui, malgré le sujet : le burn out d’un curé, est assez drôle, avec des personnages présentés de manière caricaturale. Petite déception sur la fin du livre pour deux lectrices.

« Un fils en or » de  Shilpi Somaya Gowda, roman adulte : un roman qui aborde un sujet très intéressant. Le destin d’une jeune fille en Inde mariée de force pour la dote qu’elle rapporte à sa belle-famille. Elle subit des violences conjugales et est maltraitée par cette famille. En parallèle, son ami d’enfance issu d’une caste supérieure part faire ses études de médecine aux Etats-Unis. Mais c’est loin d’être l’eldorado qu’il attendait.
Les destins croisés d'Anil et de Leena forment la trame de ce roman qui est attachant. A conseiller

« Les évaporés, un roman japonais » de Thomas B. Reverdy, roman adulte : Ici, lorsque quelqu'un disparaît, on dit simplement qu'il s'est évaporé, personne ne le recherche, ni la police parce qu'il n'y a pas de crime, ni la famille parce qu'elle est déshonorée. Ce phénomène fait partie de l’histoire du Japon, de ses mœurs. Des histoires se croisent dans ce roman d’après Fukushima. A conseiller pour la majorité. Un bémol pour deux personnes : le roman est trop décousu, il y a trop d’infos et on a du mal à entrer dans les histoires des personnages.

« Secrets – L’Angelus » de Giroud et Homs, bande dessinée adulte : L’histoire de Clovis qui va  explorer les souvenirs personnels de sa famille que la  toile de "L'Angélus", de Millet a fait resurgir inopinément... A conseiller. De très belles illustrations.

« De cape & de mots » de Flore Vesco, roman jeunesse : Humour, irrévérence et complots à la cour du roi ! Un roman drôle, divertissant avec une petite intrigue policière. Un roman d’aventure très virevoltant. A conseiller pour les vacances.

« Les vertus de l’échec » de Charles Pépin, documentaire adulte : Et si nous changions de regard sur l’échec ?
Avis partagés : pour certains répétitifs avec ces suites d’exemples de réussites, puis d’échecs, pour d’autres très intéressant car positif : ne jamais lâcher même dans l’échec et  il y a  un fond philosophique sur le questionnement sur soi.
Un petit traité de sagesse qui nous met sur la voie d’une authentique réussite. Un livre à conseiller 

« Profil perdu » d’Hugues Pagan, roman policier : un roman policier difficile d’accès avec un langage un peu difficile dans les termes utilisés (jargon policier).  Déception. Ne pas conseiller.

Bonne lecture et rendez-vous au prochain "Des livres et nous" : mercredi 6 décembre 2017 à 20h00 à la bibliothèque.

 

2- La valise idéale de l'été 2017 du "Des Livres et nous" :  

 A ne surtout pas oublier pour passer de bonnes vacances et avoir de bonnes lectures !

- Roselyne : « L’amie prodigieuse, tome 1 » d’E. Ferrante
« L’ambivalence entre deux amies, Elena et Lila qui sont très proches, intimes mais rivales aussi, avec pour toile de fond une Naples sombre mais en ébullition, fin des années 50.
Des chemins qui se croisent, qui s’écartent… Le passage de l’adolescence, une amitié non sans souffrances. »
- Virginie : « Quand sort la recluse » de F. Vargas
« Il est typique de cet auteur. On retrouve tous ses personnages  avec leurs  particularités, leurs imperfections exactes.... L'intrigue se tient  bien et est agrémentée d'autres petites intrigues plus légères. »
- Catherine : « En attendant Bojangles » d’O. Bourdeaut :
« L’histoire touchante d’un couple décrit par leur fils, des personnages très attachants, un univers à la Boris Vian, un amour magique et merveilleux sur un fond musical de Nina Simone… 
Une merveilleuse danse. »
- Joëlle : « Le dimanche des mères » de G. Swift
« L’histoire se passe en Angleterre, au début du XXème. Une jeune femme de chambre, orpheline, passe la journée de la fête des mères auprès de son amant, un jeune noble qui va se marier. C’est une journée d’adieux, empreinte de sensualité, liberté et nostalgie. Un très beau roman »
- Bernadette : « Le tour du monde du roi Zibeline »
« Un roman d'aventures sur fond historique qui se passe à la fin du XVIIIème.  Les tribulations d'Auguste et d'Aphanasie forment une suite ininterrompue de découvertes géographiques de par le monde  et de cultures diverses. C’est une histoire de baroudeurs passionnante à lire et bien écrite. »
 - Céline : « Chronosquad, T1 et 2 »  de G. Albertini et G. Panaccione
« Bloch intègre enfin l’équipe de Chronosquad qui accompagne en toute discrétion les voyageurs dans le temps et assure leur sécurité. Il part pour une mission en Egypte antique…
Une bande dessinée avec beaucoup d’humour et de légèreté. Une histoire avec du suspens et des rebondissements. »
 - Fantine : « Sauveur & fils » de M.A. Murail :
« C’est un roman jeunesse où l’on suit le destin d’un psychologue, Sauveur Saint-Yves, qui est plus doué dans son rôle de thérapeute que dans celui de père.
Beaucoup d’humour et d’humanité se dégagent de ces voix de patients pour parler de sujets graves : le mal-être des adultes, des enfants, des adolescents.
Des personnages attachants, des situations amusantes, un réel plaisir. »
- Agnès : « Aphrodite et vieilles dentelles » de K. Brunk-Holmqvist: 
« un roman léger, qui se lit bien, une bouffée d’air frais, de bonheur et de rire. On suit l’histoire cocasse de deux sœurs âgées de plus de 70 ans, célibataires, qui décident de donner un nouveau souffle à leur vie.  Un moment d’humanité et de bonheur.»  

- Elisabeth : « L’adoption T1 » de Zidrou et Monin : 
« une histoire d’amour entre un grand-père et sa petite fille adoptée qui vient d’arriver et qui chamboule tout autour d’elle.
Une bande dessinée très touchante avec des personnages attachants, drôles. »

 - Marianne : « Le bureau des Jardins et des Etangs » de D. Decoin :
« Dans un petit village de l'Empire du Japon, au XIIe siècle, vit un pécheur de carpes réputé car il livre à l’empereur une fois par an ses meilleures carpes. Lors de son décès, sa femme prend la relève et elle va faire ce long chemin jusqu’au Bureau des jardins et des Etangs pour livrer les carpes.  Parviendra-t-elle à faire ce dur trajet ?
Un roman très exotique et très sensuel, où les odeurs sont très présentes, un réel dépaysement. »
 - Jacques : « Petit pays » de G. Faye : 
« L’histoire pleine de poésie et de nostalgie d’un adolescent  vivant au Buroundi avec son père français et sa mère rwandaise. Une enfance qui passera en un éclair du paradis à l’enfer… mais où la violence est tenue à distance par l’auteur, nous épargnant  les vrais détails de l'horreur du génocide.
Un roman court, où sobriété rime avec intensité. »

- Jacques M. : « L’enfant qui mesurait le monde » de M. Arditi
« Plusieurs personnages importants dans ce roman, mais le principal est un jeune garçon autiste. Yannis, muré dans son silence est fasciné par les chiffres. Il compte et mesure tout. Les habitants de l’île où il vit sont en émoi à cause d’un projet de réalisation d’un hôtel immense. En opposition il y a un deuxième projet d’une école un peu élitiste. Les rapports entre les personnages sont bien étudiés : la mère du garçon, son père qui est maire du village, un architecte qui s’attache à Yannis et l’aide à sortir de son silence…Un beau livre. »
- Karine : « Barracuda for ever » de P. Ruter : 
« On suit les folles aventures de Napoléon, un fringant octogénaire, qui, secondé par son général chef, son petit-fils Coco, décide de changer de vie ! Mais cet ancien champion de boxe perd la mémoire, la tête et il veut mener à bien ce dernier combat avec la complicité de Coco.
Ce roman jeunesse est  un condensé de tendresse, d'humour et de nostalgie qui touchera sans aucun doute les adultes comme les enfants. »
Voilà la valise idéale du "Les Livres à nous".
Tous les bons ingrédients sont là : humour, émotion, rêverie, rire, dépaysement ! 
De bons moments de lecture.

 3. 4ème édition 2017-2018 du prix NVN du polar 

    Lancement :  Samedi 23 septembre à 11h à la médiathèque.
    Bibliothèques participantes : Grézieu-la-Varenne, Pollionnay, Sainte-Consorce, Vaugneray
- Objectifs :

Encourager la lecture,
Découvrir les différents genres du polar,
Découvrir de nouveaux auteurs,
Rassembler des lecteurs de plusieurs médiathèques autour d’un prix littéraire et créer des rencontres et échanges

Déroulement : 
Chaque participant s’engage à lire les 4 ou 5 livres sélectionnés par les bibliothèques correspondant à sa classe d’âge.
Il classe les ouvrages de 1(le plus apprécié) à 5 (le moins apprécié) et ses critiques (positives et/ou négatives) seront regroupées (avec autorisation du participant) dans un classeur disponible au public.
Le prêt de ces livres est de 15 jours.

Prix ouvert à tous, inscrits ou non en bibliothèque

- Calendrier :
Samedi 23 septembre à 11h : lancement du prix du polar dans chaque médiathèque participante
Samedi 12 mai : date limite de retour des bulletins de vote
Samedi 26 mai à 11h : annonce des résultats à la médiathèque de Pollionnay.

 

SHARE